L’origine du Challenge Knuckle était de démontrer la capacité souvent sous-estimée des plus petites cylindrées. Aujourd’hui, grâce à la collaboration de Yamaha Motor Canada, nous avons eu l’occasion de faire le Challenge avec un modèle que nous avions à l’œil depuis un certain temps; la Yamaha MT-03 2021.

MT03 2021 Yamaha Canada

Le modèle noir mat est définitivement très beau et les phares ont un look d’enfer. Beaucoup de détails dans le design et une finition soignée. Pour l’apparence, la MT-03 2021 ne vous laissera pas tomber et fera tourner les têtes.

Déjà, ce qu’on peut remarquer au premier regard c’est un empattement similaire aux motos de cylindrées plus grosses, ce qui plaira à plusieurs d’après moi.

C’est un départ! Une journée qui s’annonce très chaude qui d’ailleurs fera partie d’une des plus chaudes de la canicule 2021. Aujourd’hui, le plan de route en est un itinéraire qui nous amène principalement dans la Montérégie et l’Estrie. Un petit tour du Lac Mégantic s’impose avec ses belles routes vallonnées et quelques haltes à voir et apprécier.

Avec son moteur à 2 cylindres, un son plus grave nous accompagne et nous permet d’apprécier beaucoup plus les vitesses d’autoroutes que sur certain monocylindre compétiteur.

Les premiers kilomètres se font tout seul et la moto est facile à s’y adapter. Légère & agile, une moto très le fun à conduire. Comme mentionné plus haut, la conduite sur l’autoroute est agréable et même surprenante. Premier coup de cœur de conduite sur la MT-03 2021.

Commandes & Instrumentation

Une approche minimaliste été choisi par Yamaha. Levier non ajustable, bouton arrêt/départ simple. Personnellement, j’aurais aimé un guidon un peu plus robuste, car si la moto est trompe l’œil sur sa dimension, des détails comme celui-ci peuvent la démasquer!

Déjà 250 km de fait et je ne m’en ressens pas du tout. Tout va bien et j’ai amplement le temps d’apprécier la route et le paysage. La suspension est adaptée à nos routes et la direction est souple, nul besoin de se battre contre celle-ci.

La position de conduite est très bien et nous donnes une certaine liberté de positionnement et en même temps nous guide sur les contours de la moto. Le banc semble plutôt sportif, reste à savoir s’il il passera le test du temps de conduite et kilométrage!

À la hauteur?

Beaucoup de commentaires vis-à-vis la gamme des 500cc et moins sont souvent dirigé, spécifiquement dans les pays comme le Canada, qu’elles ne sont pas adaptées ou agréables sur la grande route.

Dans ce cas-ci, la MT-03 fait définitivement exception. Il est bien entendu que la puissance et l’accélération ne se comparent pas aux grosses cylindrées, mais si vous n’êtes pas du genre à rouler bien au-delà des vitesses permises, la MT03 nous offre, à mon humble avis, une des meilleures expériences d’autoroute de sa catégorie.

Une petite pause pour s’hydrater, profiter de la magnifique vue au sommet de la tour d’observation du Lac Mégantic et c’est reparti !

J’apprécie beaucoup la journée sur la Yamaha, mais au fil du temps et des kilomètres, je commence à ressentir un inconfort avec la selle. Il est certain que la température extrêmement chaude et humide et que la fatigue embarque plus rapidement.

On arrive à la marque du 500 km de roulé et je dois me rendre à l’évidence, je ne serai pas en mesure de faire 1000km avec la Yamaha. C’est avec une petite déception que je mets fin au Challenge car la journée avait si bien commencé!

La MT-03 est une moto à considérer si vous songez à cette catégorie de cylindré. Je tiens encore une fois à mentionner qu’un échec du Challenge n’enlève en rien aux qualités d’une moto mais plutôt mets en perspective celle-ci et ainsi permet un essai routier beaucoup plus exhaustif.

Conclusion

Une consommation d’environ 3.9l au 100. Le 500 km aura coûté 32.98$ avec le premium entre 1.56$ et 1.59$ / litres.  Ce qui nous donne de belles journées de ride à peu de frais.

Une machine urbaine oui, mais qui est définitivement capable de sortir au grand air. Ce n’est pas un Québec -Montréal ou même un Montréal-Saguenay pour le weekend qui sera vous arrêter. Le moteur 2 cylindres fait vraiment une différence et est très apprécié. C’est certain que Yamaha a choisi le look au confort pour le siège, mais rien d’irrémédiable ou de trop inconfortable non plus.

Une moto abordable avec une belle gueule, qui pourra vous emmener loin avec ou sans modifications! Une belle réussite de la part de Yamaha dans ce segment moto.

Laissez-nous vos commentaires et vos impressions! Avez-vous eu la chance de l’essayer?

N’oubliez pas d’utiliser LeCarnetMoto.com pour être certain de ne rien manquer!

Jean-Sébastien Mackay
LeCarnetMoto.com